Énergie : valoriser les réseaux et rationaliser les consommations

Suivre la consommation d’énergie en temps réel, piloter et assurer la maintenance à distance
des installations, planifier les interventions… l’IoT offre de nombreux avantages au secteur de l’énergie.
Présentation de ces potentiels

Énergie et IoT

La traçabilité des réseaux enterrés

Les technologies IoT sécurisent les différents réseaux – de gaz, d’eau et d’électricité – en permettant une détection souterraine des zones d’intervention grâce à des balises passives ljusqu’à 1,5 m de profondeur. A la clé, une meilleure maîtrise du budget, une simplification de la maintenance et une réduction des nuisances pour les usagers. GRDF teste ainsi la technologie RFID pour ses réseaux enterrés de distribution de gaz naturel. Les tags contiennent des informations comme le type de matériel et son numéro de série, l’année de fabrication et de pose, ou encore la chronologie des actes de maintenance. Les bénéfices sont nombreux : réduction des dommages aux ouvrages et de leurs coûts associés, optimisation des opérations de maintenance et fiabilisation de la sécurité des réseaux. Autre exemple, Vallourec, leader mondial de solutions tubulaires destinées aux marchés de l’énergie et de l’industrie, s’est également tourné vers l’IoT pour connecter ses tubes et proposer une traçabilité améliorée. Comme l’explique Renaud de Lapeyriere, Directeur Innovation et Développement des services aux OCTG*, « Avec la RFID, au-delà de la quantité d’informations, nous pourrons assurer le suivi des stocks de nos clients pour en optimiser la gestion et réduire les coûts et proposer une solution à l’automatisation de l’utilisation des OCTG sur leurs plateformes de forage pour augmenter la fiabilité de la construction des puits et diminuer les risques humains ».

La prévention des risques

Dans le domaine industriel et des établissements sensibles, les technologies RFID contribuent à accroître la sécurité au travail et prévenir les risques. La RFID facilite la gestion et la maintenance des équipements de protection individuelle (EPI), parfois complétés par des capteurs de grandeurs physiques (température, pression, humidité…), comme dans le secteur nucléaire.

Citons par exemple le Groupe EDF qui a lancé le déploiement de solutions RFID dans les domaines de la sûreté et de la logistique. Des expérimentations qui ont donné naissance à plusieurs projets, parmi lesquels la traçabilité des moyens provisoires lors des opérations de maintenance et le suivi des entrées et sorties dans les zones à accès limité.

Smart Home et Smart Building : l’intelligence source de nouveaux services

Thermostat intelligent, ampoule connectée, capteurs de température… les Smart Homes et plus largement les Smart Buildings connaissent un essor considérable. Atout essentiel : la diminution des consommations énergétiques, notamment pour le chauffage. La température est ajustée grâce au pilotage à distance des installations. Intelligent, les systèmes s’adaptent aux habitudes de vie et à la présence de personnes dans les pièces. Les appareils et équipements sont également connectés, au bénéfice des usagers, qui sont en mesure d’estimer et d’optimiser les consommations énergétiques