Hospitalia présente Connectwave, le couteau-suisse au service des déploiements dans les Objets Connectés

Hospitalia présente Connectwave, le couteau-suisse au service des déploiements dans les Objets Connectés

Connectwave, auparavant connu sous le nom de Centre National de référence RFID, favorise la promotion et le développement de solutions IoT dans tous les secteurs d’activité, notamment dans la santé. Présentation par Claude Tételin, Directeur Opérationnel de Connectwave. Voir l’article

hospitalia_connectwave_octobre2018_IOT_Objets_Connectes

Fin 2017, le CNRFID est devenu Connectwave, matérialisant ainsi un élargissement de votre expertise de la RFID vers l’Internet des Objets (IoT). Pourquoi ce changement ?

Claude Tételin : Dès la création du CNRFID, nous nous sommes attachés à promouvoir les technologies RFID et sans contact dans tous les secteurs d’activité. Depuis 10 ans, notre force réside dans notre capacité à nous concentrer sur les valeurs d’usages, les retours sur investissement et les performances des technologies. Au-delà des solutions existantes, nous favorisons les collaborations entre offreurs de solutions et donneurs d’ordre avec un objectif : fédérer l’écosystème !

Nous avons enrichi progressivement notre expertise à l’Internet des Objets sur la base d’un constat : les besoins et attentes des donneurs d’ordres s’élargissent et se complexifient. L’identification et la capture automatique de données ne répondent plus seule à ces besoins. Les nouveaux usages sont basés sur la pertinence et la fiabilité des données. Il faut donc intégrer des nouvelles technologies de capteurs, de localisation et de communication à grande distance, tout ce qu’on appelle aujourd’hui les technologies de l’IoT. Et, les mêmes questions se posent notamment sur les valeurs d’usages, l’interopérabilité, la fiabilité, la sécurité et la pérennité des solutions proposées.

Retrouve-t-on ces problématiques dans la santé ?

C.T : Tous les secteurs sont concernés. Avec l’IoT, les profils des fournisseurs de solutions sont plus nombreux (hardware, plateformes, opérateur télécoms, logiciel…) et les architectures possibles beaucoup plus nombreuses. Les donneurs d’ordres, qu’ils soient industriels ou hospitaliers, ont besoin d’être accompagnés dans leur questionnement pour mener à bien leurs projets. C’est tout l’intérêt de Connectwave.  Toutes nos actions, que ce soit l’accompagnement au déploiement de solutions, au respect de la vie privée et des données personnelles (…), contribuent à établir la confiance envers ces technologies et à favoriser la mise en œuvre de solutions opérationnelles.

La m-santé, qui englobe tous les nouveaux dispositifs mobiles connectés, est-elle à la hauteur des attentes ? Comment vous positionnez-vous sur cette thématique ?

C.T : La m-santé a rapidement séduit le grand public car elle participe au bien-être des usagers et au suivi de pathologies des patients. Certaines études tablent sur 325 000 applications proposées, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes en estime plus de 100 000 et s’est même penchée sur le contenu de certaines applications. Il faut désormais basculer de ces applications grand public vers des applications plus professionnelles. Connectwave est le couteau-suisse qui facilite ce basculement.

En quoi consistent plus précisément vos offres d’accompagnement ?

C.T. : Notre cœur de métier est l’accompagnement à la mise en œuvre de projets. Les donneurs d’ordres s’adressent à nous pour notre capacité à analyser les processus industriels et à identifier les valeurs apportées par les technologies IoT. Nous travaillons également l’émergence de projets grâce aux journées Open Innovation. Elles se déclinent en trois temps : sensibilisation sur les technologies IoT, présentation de cas d’usages en relation avec les enjeux de la société et brainstorming avec les participants pour faire émerger les potentiels projets. Nous proposons également des formations dans la RFID et l’IoT et un accompagnement à la protection des données personnelles.

En décembre 2017, vous avez inauguré La Coque, le centre d’innovation et d’événements digitaux d’Aix-Marseille French Tech. EEn quoi consiste plus précisément La Coque ? Quel rôle joue Connectwave ? Pouvez-vous nous citer un exemple d’application visible à La Coque qui mêle santé et objets connectés ?

C.T. : Située au cœur du quartier d’affaires de Marseille, La Coque a été créé par Connectwave, Aix-Marseille French Tech, Medinsoft et Euromediterranée. Nous animons à La Coque un espace d’immersion dédié aux objets connectés professionnels. Près d’une trentaine d’applications sont désormais en test…des applications que nous présentons sur les événements clés en France ! Nous y accueillons les PME, startups, grands groupes avec des profils qui vont du chef d’entreprise à la DSI en passant par les ingénieurs pour des formations et des rencontres d’affaires. Le concept séduit les professionnels : depuis son ouverture en septembre 2017, La Coque a déjà accueilli plus de 8000 professionnels !

Parmi les applications présentées, citons par exemple le capteur de température connecté développé par Blulog. C’est une solution qui offre une preuve permanente de la température du produit grâce à une communication entre le capteur et un smartphone…l’objectif étant de faciliter le transfert de responsabilité.

Quels sont vos projets à court et moyen terme ?

C.T. : Dans les prochains mois, notre priorité sera de travailler au plus proche des besoins et des problématiques des acteurs. Connectwave est en plein essor : les demandes d’accompagnement se multiplient et nous serons présents à Expoprotection du 06 au 08 novembre 2018 et à Supply Chain Event, les 12 et 13 décembre 2018. Entre septembre et décembre, nous organisons de nombreuses sessions de formation pour comprendre et démystifier  les enjeux de l’IoT ! Une rentrée sur les chapeaux de roues !