ESIEE Paris, l’école du numérique

Anciennement École Breguet, ESIEE Paris a vu le jour en 1904. C’est en 1968 qu’elle a pris le nom d’ESIEE sous la tutelle de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris. Aujourd’hui ESIEE Paris couvre l’essentiel voire la totalité des domaines du numérique avec sa formation d’ingénieurs en 5 ans. Sur les 1800 élèves que comportent l’école, chaque année c’est environ 350 élèves qui sortent diplômés. L’un de ses anciens élèves les plus illustres est Marcel Dassault, fondateur et PDG du groupe Dassault Aviation.

Quelles sont les principales activités de ESIEE Paris ?

– La formation
– La recherche
– Les relations avec les entreprises
– L’accompagnement à la création d’entreprise : Lors de leur cursus, les étudiants reçoivent des cours sur l’entreprenariat. L’école peut ainsi les aider à créer leur start up.
– Les relations internationales. Un partenariat particulier est établi avec une antenne au Cap en Afrique du Sud qui permet aux étudiants français d’étudier en Afrique du Sud et inversement (Programme d’Echange d’Etudiants).

Quels sont les différents domaines de recherche de ESIEE Paris ?

Nos domaines de recherche sont l’informatique, l’électronique, les systèmes de communication, les systèmes embarqués et les micro / nanotechnologies.
Nous développons beaucoup de nouvelles technologies qui trouvent leurs applications dans le domaine de la Santé.
Dans le cadre d’un partenariat avec l’Agence Spatiale Européenne, le MEDES, le CNES et l’INSERM nous avons conçu, avec la société Bodycap un système pour la mesure de l’onde de pouls qui va être envoyé par navette sur la Station Spatiale Internationale (ISS) début octobre en vue de mesures réalisées par le spationaute français Thomas PESQUET qui rejoindra la station le 15 novembre 2016.

Nous sommes également très impliqués sur les questions de Smart cities :
– Nous travaillons sur des capteurs et en particulier des capteurs pour l’environnement des villes.
– Nous sommes impliqués dans le projet « Sense-City » qui est une expérimentation sur la consommation d’énergie en milieu urbain.

Proposez-vous aux étudiants des modules de formation sans contact ?

Oui et nous avons recensés une dizaine de modules dans ces domaines dont :
RFID
– Wireless
– Capteurs
– Réseaux sans fils
D’ailleurs, un nombre important d’étudiants sont en contrat d’apprentissage ou en stage dans des entreprises du domaine du sans contact.
Notre filière internationale « Electronics» a une option spécialisée « Wireless communication » .

Avec quels organismes nationaux établissez-vous des collaborations ?

– Avec les Pôles de Compétitivité
– Avec le CNRS : du personnel de ESIEE Paris travaille au sein d’une équipe mixte du CNRS
– Avec les institutions du Campus de Marne-la-Vallée où nous sommes situés : Université Paris-Est Marne-la-Vallée, Ecole nationale des ponts et chaussées …

Avec quelles sociétés travaillez-vous dans le domaine du sans contact ?

Nous travaillons avec des grands groupes comme Thales ou Gemalto (avec qui nous avons des projets de recherche) et avec de nombreuses PME (conception de cartes sans contact par exemple).

Quelles évolutions planifiez-vous à moyen et long terme ?

– L’ouverture de nouvelles salles blanches fin 2016, début 2017.
– Le démarrage du projet ESIEE Connect par le biais duquel nous allons animer un écosystème d’entreprises et d’organismes de formation sur le thème des Objets Connectés.

Pourquoi être membres du CNRFID ?

Nous avons sollicité le CNRFID afin qu’il soit partie-prenante du projet ESIEE Connect. Nous attendons du CNRFID qu’il nous aide à animer le réseau d’entreprise sur le thème des Objets Connectés.

Contacts

ESIEE Paris – www.esiee.fr
Relations entreprises :
Julie Girault – 01 45 92 67 16 – julie.girault@esiee.fr
Communication :
Claire Spilmann – 01 45 92 66 30 – claire.spilmann@esiee.fr
2 boulevard Blaise Pascal
Cité Descartes – BP 99
93162 Noisy-le-Grand Cedex