De nombreuses étiquettes RFID UHF sont dotées d’une fonction de sécurité KILL. Un code spécial est envoyé à l’étiquette et celle-ci ne répond plus à aucune commande. Elle devient alors inutilisable.