Par couplage électromagnétique ou inductif dans la partie radiofréquence du spectre, la RFID échange des informations avec une étiquette RF et en lit l’identité en employant divers systèmes de modulation et de codage. Cette technique permet d’identifier des objets uniques. Dans les cas les plus courants, un lecteur communique avec une étiquette contenant des informations numériques stockées dans sa puce. Il existe aussi des étiquettes RFID sans puce dont le matériau est conçu pour renvoyer une partie des ondes radio qu’elles reçoivent.
= Radio-identification